21/11/2010

SUR LES TRACES DE L'ESPRIT 01..10

DERNIERE MISE A JOUR DE CE BILLET LE  21 NOVEMBRE 2010  

Paragraphe 28 : video LES SOMNAMBULES MEURTRIERS

 

 

 

Avant toute chose, il nous faut essayer de faire un point sur les divergences qui opposent constamment ceux qui y croit et ceux qui n’y croit pas. Pour ceux qui y croit, les pouvoirs de l’esprit semblent infinis et engendrent toute la gamme de phénomènes que nous avons l’habitude de regrouper sous le nom de “paranormal”. Ce thème et tous les phénomènes qui en découlent  sont justement la risée de ceux qui n’y croient pas. Nous avons donc deux camps bien distincts,avec des opinions si divergentes, des oppositions si farouches que le vrai dialogue ne peut exister. Et c’est tout le drame de ce sujet.
Il est curieux, voire même inconcevable que les divergences d’opinion sur ces thèmes ne sont pas uniquement présentes entre des sujets, disons simples et des savants haut de gamme.  Elles le sont également entre des gens simples de même niveau intellectuels. Et, plus incroyable encore, les “savants ou scientifiques, ne sont même pas d’accord entre eux.
Afin “d’officialiser” ces phénomènes, de nombreuses expériences ont maintes fois été tentées dans diverses laboratoires au travers le monde et les résultats n’ont jamais dépassés le stade soit de coincidences, de faits dûs au hasard, de petites curiosités insignifiantes mais rien de réellement probant.

Officiellement , rien ne peut prouver que les multiples phénomènes associés aux pouvoirs occultes de l’esprit, soit réels.  Les sceptiques peuvent donc se réjouir.  Mais, une des questions principales à se poser est tout de même la suivante: Comment est-il possible qu’autant de personnes puissent être sûres du contraire?   Hormis évidemment toute la gamme de charlatans et d’illuminés que compte notre espèce. Une foule de personnes, absolument honnêtes et stables, centrées, éduquées, ayant fait des études supérieures et même des prix Nobels ou des savants ayant marqués l’histoire de notre humanité sont d’un avis contraire. Il n’y a pas de fumée sans feu, les milliers, les millions et certainement plus de témoignages affirment avoir vécu ou provoqué des phénomènes classés comme paranormaux.

Les sceptiques n’y croient pas. Leur cheval de bataille est que tout peut s’expliquer naturellement, statistiquement, mathématiquement ou scientifiquement. Oui, bien sûr, cela est absolument vrai. Croire en l’esprit et les diverses manifestations dont il serait capable est également une explication absolument naturelle et n’a rien de “paranormal”. Qui a prétendu que l’esprit était quelque chose de “surnaturel” ? C’est vraiment “paranormal” ? Quoi de plus normal, si tout le monde en a un ?  Le problème réside ne partie en l’interprétation du mot “paranormal”. Dans l’esprit d’un sceptique, ceci englobe généralement les croyances magiques, imaginaires voire infantiles. Mais, il serait plus convenable d’admettre que tous les phénomènes dont nous parlons ne sont pas simplement “imaginaires” mais tout simplement incontrôlables ou dumoins très difficilement. Donc, de ce fait, pratiquement impossible à reproduire à volonté.
Si un témoin affirme avoir vu une comète et qu’un sceptique lui demande de reproduire l’expérience dans son laboratoire, je me demande vraiment comment nous allons pouvoir faire !  Et pourtant des milliers de témoins en voient tous les jours, mais jamais, ô grand jamais ils n’ont pu le reproduire. Est-ce la preuve que cela ne peut exister ?

Il nous faut absolument cesser de croire ou de ne pas croire, il nous faut savoir.

Pour avancer, il nous faut d’abord admettre que la science dite “officielle” n’est pas obligatoirement détentrice de la vérité. Elle peut se tromper. Elle l’a déjà fait et de nombreuse fois. Ce n’est pas une critique, c’est une certitude et bel et bien prouvée maintes fois.

Ce n’est pas en étant sceptiques que les choses avancent, mais au contraire en ayant de l’imagination.

L’esprit existe, c’est pratiquement certain. Il nous faut le débusquer, l’observer, mettre en évidence ses diverses manifestations et si un jour nous arrivons à le contrôler, ce sera la plus grande avancée que fera l’humanité depuis le début des temps.

 

Diapositiva1.JPGDiapositiva2.JPG

 

Diapositiva3.JPG

 

Diapositiva4.JPG

Diapositiva5.JPGDiapositiva6.JPG

 

 

 

Diapositiva7.JPGDiapositiva8.JPGDiapositiva9.JPGDiapositiva10.JPG

 

Voir les liens ci-dessous

 

Diapositiva 19

 

Diapositiva 20

 

Diapositiva 21